Mib batiment

Avant de faire des travaux, identifiez vos murs porteurs

Modifier ou abattre un mur est un acte délicat en matière de rénovation. Cela peut facilement aboutir sur votre idéal d’intérieur, mais certains gestes sont à éviter si l’on souhaite éviter les catastrophes. Entre autres, être capable de reconnaitre les différents murs de la maison est primordial, afin de pouvoir les façonner à votre guise.
Différencier un mur porteur d’une simple cloison n’est pas aussi compliqué que cela en a l’air, même si vous n’êtes pas un pro. Il suffit de faire attention aux indices visuels et à défaut, aux détails techniques fournis par les experts du bâtiment. Alors, comment déterminer si un mur est porteur ? Réponses.

Les indices visuels

Généralement épais, les murs porteurs sont ceux raccordés avec les fondations de la maison. Cela est visible en se rendant dans la partie inférieure de la maison. Un peu plus haut, les poutres sont toujours à proximité d’un mur porteur, car elles s’appuient le plus souvent sur ces derniers. Du côté des solives, il faut savoir que les murs qui sont en contact avec elles de manière perpendiculaire sont toujours porteurs. Demandez l'aide d'un bureau structures pour vérifier vos murs porteurs, par exemple le bureau d'étude situé à Mougins, et dirigé par Hugues GIUDICE, ingénieur béton depuis plus de 20 ans.

En outre bien qu’il existe des exceptions, la règle générale veut que les murs extérieurs soient porteurs. De même, les murs les plus proches du centre doivent être porteurs si la maison est grande. Si votre bâtiment a déjà subi des modifications, il est probable que les murs intérieurs soient devenus porteurs à l’issue d’une extension. Dans ce cas-ci, l’accès aux plans de la maison est un atout majeur.

Accéder aux plans

Les plans de la maison donnent des informations vitales pour reconnaitre l’emplacement des murs porteurs. Les consulter devient utile lorsque les indices visuels font défaut. De la déco qui va cacher les solives peut vous embrouiller, de même que l’ajout de certains dispositifs comme un escalier ou un grenier est susceptible de modifier la structure des murs.

De surcroit, il est conseillé d’examiner les plans de la maison avant et après les modifications pour obtenir un maximum d’informations. Si vous ne les possédez pas, vous pouvez vous les procurer chez le greffier, le constructeur ou le maitre d’œuvre ; mais vous pouvez également contacter les anciens propriétaires si vous en avez la possibilité.

Demander l’aide d’un professionnel

Il est important d’identifier les murs porteurs pour éviter de les modifier ou les abattre au risque d’abîmer la structure de la maison et occasionner son effondrement. C’est pour cette raison qu’il est impératif, dans la moindre doute, de demander l’assistance d’un professionnel pour s’assurer d’entamer les travaux en toute quiétude. Cela peut revenir cher, mais la sécurité en vaut la peine.

Vous pouvez, par exemple, solliciter l’aide du constructeur initial du bâtiment, car il connait déjà son œuvre. De même, vous pouvez engager un inspecteur en bâtiment pour quelques heures et cela peut s’avérer rentable. Finalement, l’ultime astuce est de se faire assister par un consultant en travaux, qui vont vous informer des stratégies à entreprendre en bâtiment, en design, etc. dans le cadre de vos travaux de rénovation.

mib-batiment.com : les dernières news.

  1. 06 Nov. 2019Faites appel à un service de confiance pour votre intervention20
  2. 06 Nov. 2019Un avocat doit-il louer un bureau ?105
  3. 23 Oct. 2019Nos quelques conseils pour choisir une palette plastique222
  4. 13 Oct. 2019Porte blindée, clé passe-partout et serrure antivol pour une sécurité optimale209
  5. 08 Oct. 2019Conseils et astuces pour votre piscine151
  6. 19 Sept. 2019Pourquoi opter pour le grillage souple ?411
  7. 04 Août 2019Les meilleurs prestataires en marquage industriel695
  8. 29 Juil. 2019Quel type de chape choisir?523